Roxane-chanpao

graphisme

Les cinq piliers de l’identité visuelle

Tu as besoin d’une identité visuelle, mais tu ne sais pas par où commencer  ? Cet article est pour toi ! 

Ici, on décrypte les 5 piliers essentiels qui te serviront de socle pour construire ton personal branding. 5 conseils actionnables de suite et à la portée de tout le monde ! C’est parti.

Commençons par la base : c’est quoi une identité visuelle ?

Qu’est-ce que l’identité visuelle ?

  • L’identité visuelle, c’est l’ensemble des éléments qui te permettent de décliner ton identité. 
  • Il s’agit de tes codes, tes valeurs, tes couleurs, tes polices. Ensemble, ils définissent un univers qui retranscrit ton positionnement.
  • Ils doivent parler à une personne bien spécifique : ta cible !
  • Et ils doivent être définis selon des critères bien réfléchis en amont.

Voici les étapes clé :

Logo_Les_bulles_de_Gwen.jpg
Identité visuelle les Bulles de Gwen par Roxane CHAN PAO Graphiste à Tours

Voici les étapes clé :

Étape 1 : Définir son positionnement et sa cible

Comment définir ton positionnement ?

Il faut commencer par soi (personnal branding) ou son entreprise (valeurs corporates).

Les questions à se poser : quelles sont nos valeurs, nos missions, notre univers, notre ton…

Est-ce qu’on va être plutôt sérieux, classique, haut de gamme, moderne, accessible ? Etc.

Pensez également à votre cible : qui va voir votre identité ? Et à quel problème devez-vous répondre ?

Cela va avoir un impact la création, ce qui nous amène à l’étape suivante : le choix des couleurs, des polices, et ça passe par une phase de BRAINSTORMING.

 les 5 piliers de l’identité visuelle

Étape 2 : le brainstorming, posez vos valeurs et vos émotions

Pour cette étape, allez droit au but qui êtes-vous.

  • Qu’est-ce que vous faites
  • À qui vous vous adressez 
  • Qu’est-ce que vous aimez que des choses
  • Qu’est-ce que vous n’aimez pas

Et réfléchissez à vos valeurs en termes de mots-clé :

  • 3 mots-clé qui vous définissent
  • 3 mots-clé que vous ne voulez pas voir associé à votre activité

En général on se rend compte que ce n’est pas si facile que ça de trouver les mots justes, et d’en trouver au moins 3.

Une fois que cette étape est fixée, on passe au moodboard.

Qu’est-ce que l’identité visuelle

Etape 3 : le moodboard : mettez des images sur des mots

À cette étape, vous avez :

  • Vos mots-clé
  • Vos valeurs
  • Les grandes lignes de ce que vous aimez (ou pas)

Il est temps de poser des images sur ces mots, et de véhiculer des émotions.
RDV sur un site d’inspiration et commencez à constituer votre planche ambiance.

Mes 3 sites préférés :

L’idée est de trouver de l’inspiration et de véhiculer les émotions définies plus haut en moins de 4 secondes (susciter une réaction à chaud)

Ensuite, vous devez penser aux cas d’usage : où et comment va être utilisée cette identité

 

Étape 4 : les formes, les couleurs, pour véhiculer vos émotions

Les couleurs ont du sens
Il en va de même pour les polices, les formes.

Tout doit être réfléchi.


Exemple : le rouge, c’est la passion. Le noir, c’est le luxe
Mais ensemble, ils peuvent véhiculer un univers tout autre : celui du cinéma. Ce sont les codes appliqués par Netflix (qui reprend les codes de la salle obscure avec les sièges rouges).

Logo netflix.giphy

 

Vous devez donc faire un peu de veille sur votre secteur, sur votre univers avant de poser vos couleurs à l’instinct.

Tout doit avoir du sens pour votre cible.

Étape 5 : les cas d’usages de l’identité visuelle

Une identité ne sera pas pensée de la même façon si elle est faite uniquement pour LinkedIn, pour une association, ou pour une boulangerie.
Vous devez écrire sur une feuille de route (un Excel, un Word, un post-it si vous voulez) les endroits où votre identité sera visible.

Et par qui elle sera vue.

Ça va déterminer beaucoup de choses dans son application

Conseil de pro : faites-simple. Toujours.

Une identité va faire mouche en quelques secondes. Si le message est trop chargé, vous ratez une occasion.

Comme disent les anglais : Keep It Shor and Simple.

Identité visuelle réalisée pour Nina Ramen.jpg
Logo et branding pour Ramen ta fraise Roxane CHAN PAO Graphiste à Tours 37
 

Et ensuite ? Je passe à la créa !

Il est temps de passer à la création !

  • Faites simple, soyez inspiré et pensez surtout à votre cible. C’est elle qui doit comprendre le message que vous envoyez.
  • Pensez aux problèmes que votre entreprise vient résoudre
  • Pensez aux émotions que vous voulez véhiculer à chaud
  • Pensez à la personne qui vous contactera : qu’est-ce qui va lui donner envie de passer par vous ?

À qui dois-je montrer mon identité visuelle ?

La validation est une étape charnière.
Mon conseil : montrez-la à 3 à 5 personnes max qui seront représentatives de votre cible, ou qui vous connaissent bien.

Si vous la montrez à beaucoup de monde, chacun voudra rajouter son grain de sel et vous perdrez le sens.

(c’est ce que j’appelle la “créature de Frankeinstein”)

Ça y est ! Vous êtes prêts !

Vous avez désormais les clés pour construire une identité visuelle simple et solide.

Prenez du temps, car construire un branding efficace et cohérent nécessite de la réflexion, de la patience, et beaucoup de sens.

Il faut faire bien du premier coup, parce qu’on ne fait pas deux fois une 1ʳᵉ bonne impression 🙂 Mais vous allez y arriver !

Lost In The West Heroes GIF by Nickelodeon

En fait, je pense avoir besoin d’aide…

Ne vous en faites pas, je suis là pour aider !

Si après la lecture de cet article, vous ne vous sentez pas à même de faire votre identité, ou que vous manquez de temps (le nerf de la guerre), je peux vous aider 🙂

Envoyez-moi un message (CTA / bouton d’action) et expliquez-moi en détail votre projet d’identité visuelle.

(BOUTON ACTION / FORMULAIRE)

Et si vous voulez avoir un résumé audio de cet article, je déroule tout dans le podcast de Caroline Mignaux

Écouter le podcast

Les étapes d'un projet créatif - Article by Roxane Chan Pao

Les étapes d’un projet créatif

Bonjour à tous 👋 ! Aujourd’hui j’ai envie de vous partager un pan de mon quotidien de graphiste et communicante : les étapes d’un projet créatif.

Si vous pensiez qu’un logo se fait en quelques secondes car il a l’air simple, détrompez-vous : à l’instar des jeux vidéos, il faut passer par beaucoup de niveaux et passages secrets avant d’arriver au boss final !

Le logo, c’est un iceberg : l’essentiel est visible à la surface, mais le plus gros du travail est invisible. Mais ne vous en faites pas : je vais tout vous révéler.

Aujourd’hui, je vais vous raconter la belle histoire du processus créatif qui, au-delà de son nom un peu barbare, est une aventure sensationnelle pleine de de rebondissements !

Bienvenue dans les coulisses du métier de Graphiste !

Les étapes d'un projet créatif : introduction

Les étapes d’un projet créatif

 

Préambule : La Légende urbaine

« C’est simple, donc c’est facile ! »

Lorsqu’on fait appel à un graphiste ou un illustrateur, on a tendance à penser que la personne a du « talent », et qu’elle va sortir de son chapeau un concept unique, sublime, réussi du 1er coup et rapidement… FAUX !

gif faux norman Thavaud

Même si… j’aimerais bien.

Il n’y a hélas pas de de « POUF ! Magie ! » dans la conception graphique, mais c’est aussi ce qui donne sa saveur au projet.

Chaque création qu’elle soit petite ou de grande en envergure nécessite du temps : réflexion, tests, créations, allers/retours, version finale.

L’exercice se complique lorsqu’il s’agit d’une demande, car le client a sa propre vision des choses, et notre rôle est de lui donner vie le plus fidèlement possible. Vous n’avez pas que votre créativité à mettre dans la balance : ses envies aussi.

On parle de « processus créatif ».

 

Introduction : le processus créatif

Les étapes d'un projet créatif : le processus créatif

Le processus créatif, c’est une opération complète qui nécessite temps, patience, recherche et réflexion.

Les étapes de création s’appliquent peu importe le projet : petite association de quartier ou grosse société, un professionnel fera difficilement le by pass sur les jalons clé de la création.

Pour créer un logo, une affiche, ou tout autre support créatif, il n’y a pas d’ingrédient secret. Mais la recette existe ! Je vous en parle plus bas.

Je vais vous détailler ici des étapes comme s’il s’agissait d’un projet avec un client, mais si vous travaillez en agence, ou en interne pour un manager, vous allez sensiblement vous y retrouver.

Si vous vous lancez comme créatif, ou Freelance, vous pourrez y voir un bon guide pour vos prochains projets !

Et si vous êtes à la recherche d’un créatif (déjà, vous pouvez faire appel à moi ^^ C’est l’instant auto-promo), vous pourrez mieux comprendre comment il/elle fonctionne et ce qui va se passer lorsque votre projet sera lancé.

Maintenant, nous allons pouvoir attaquer toutes les étapes d’un projet créatif, point par point.

 

#1 Le brief client

C’est parti pour la prise de notes

Les étapes d'un projet créatif : le brief client

Avant de démarrer un projet, vous devez comprendre ce que veut votre client.

C’est la base de tout. Ses désirs, ce qu’il aime ou n’aime pas, la direction dans laquelle vous devez aller, tout doit être pris en compte.

Certains notent de façon informelle, d’autres rédigent un cahier des charges suivi scrupuleusement.

Personnellement, j’aime l’option cahier des charges : plus la demande est détaillée, plus vous gagnez du temps pour les étapes suivantes.

 

#2 La phase de recherche

Les étapes d'un projet créatif : la phase de recherche
Vous avez quelques heures devant vous ?

Maintenant que vous avez votre cahier des charges, il est temps d’attaquer la phase recherche.
Cette partie prend presque plus de temps que l’opérationnel car elle est multiple.

Vous devez trouver l’inspiration, mais également des exemples à ne pas reproduire (ex : ne pas copier un logo de la concurrence par inadvertance… Profitez-en pour oublier l’inspiration issue des générateurs automatiques de logo. Je vous explique pourquoi ici )

Les phases de recherche :

  • Recherche d’ambiance : couleurs, formes, paysages…
  • Univers client : avant de vous lancer, il faudra vous immerger dans l’univers de votre client, de sa marque, de sa cible, pour pouvoir communiquer efficacement
  • Recherche typographique : quelle police serait la plus adaptée (il faudra parfois la créer)
  • Recherche iconographique : quels symboles collent au projet
  • Étude de la concurrence : ne pas reproduire ce que fait le voisin
  • Recherche symbolique : les couleurs et les formes ont du sens pour le cerveau humain. Il faut donc viser juste
  • Inspirations et tendances : on a beau avoir des idées, regarder ce qui se fait en ce moment donnera des pistes de réflexions que vous n’aurez pas forcément envisagé
  • Formats : en fonction du support, vous allez devoir adapter vos formats et réfléchir votre création en fonction
Les étapes d'un projet créatif : la phase de recherche et sa liste
La liste est longue, mais c’est ça le travail caché d’un graphiste

La recherche fait partie intégrante des étapes d’un projet créatif, et est même parfois plus importante que la partie opérationnelle.J’en oublie surement, mais la collecte de ces informations représente bien 50% du travail, en particulier si vous sortez de votre zone de confort.

Par exemple :
Si vous êtes à l’aise avec des ambiances fleuries, délicates, et qu’on vous demande de réaliser un logo pour un industriel pétrolier, vous risquez de devoir vous documenter un moment pour bien vous imprégner de l’univers de votre client.

(La relation avec un graphiste se créée aussi à travers son univers de prédilection, mais j’y reviendrais dans un autre article : « Comment bien choisir son Graphiste »)

 

#3 Les premières esquisses

gif sketch logo roxane chanpao blog

On attaque la partie opérationnelle : un crayon et du papier suffisent.

Le créatif peut passer des heures sur les premières esquisses : il en faudra beaucoup pour arriver aux quelques pistes présentées au client.

Pour ne pas créer de confusion, on présente 2 ou 3 pistes afin qu’il porte son choix sur l’une d’entre elle. Ce qu’il ne verra pas, ce sont les dizaines et les dizaines de pages crayonnées et raturées en secret pour en arriver là. Mais c’est le but !

Comme dirait le Petit Prince « L’essentiel est invisible pour les yeux ».

A ce stade, il peut se passer 3 choses :

  1. Le client adore une des propositions : elle sera étoffée
  2. Le client n’en aime aucune : il a une idée bien précise en tête, il va vous l’expliquer
  3. Il aime les 3 propositions : il demande un mix des 3

Il faut composer avec la demande du client (ce qu’il veut) et votre expertise (ce que vous lui conseillez) et se diriger tranquillement vers la prochaine étape : les allers/ retours.

 

#4 Les allers/retours

Les étapes d'un projet créatif : les allers et retours

« un peu plus haut », « un peu plus gras », « un poil plus rose…ah non, trop rose » et le célèbre « en fait j’aimais bien la 1ere version ! »

Vous allez créer plusieurs versions à montrer au client, le but étant d’arriver à une proposition finale propre et définitive.

En général, vous êtes beaucoup guidés par le client à cette étape.

Là où la tâche se complique, c’est si vous avez de multiples échelons de validation (exemple : une équipe de 12 personnes qui valide) et que chacun met son grain de sel.

Comme il n’est pas toujours possible de faire l’unanimité, il vous faudra convaincre et argumenter, expliquer pourquoi vous avez pensé votre création dans ce sens et pas dans un autre.

 

#5 Finitions et BAT

Les étapes d'un projet créatif : le BAT

Avant la version finale, il arrive que vous fassiez quelques retouches, minimes, avant le grand BAT (Acronyme de « Bon à Tirer », ce qui équivaut dans notre jargon à un « Version définitive »)

Lorsque tout est validé et que le client / manager est sûr de lui, vous pouvez commencer la production des livrables.

 

#6 Les livrables

Les étapes d'un projet créatif : les livrables

Le « livrable » c’est le fichier définitif. Celui que le client pourra utiliser au quotidien pour faire vivre son projet.

Il ne faut pas le confondre avec le « Natif », votre fichier source, dont vous êtes (normalement) le propriétaire. Je dis « normalement » car si vous produisez quelque chose en interne en tant que salarié, le natif appartient à l’entreprise.

Les fichiers à livrer peuvent être de différents formats : .jpeg, .pdf, .png…

Mon conseil :

Pensez aux déclinaisons : noir, blanc, niveaux de gris, couleur, avec ou sans fond, haute définition et basse définition… tout ce qui sera utile à votre client pour passer à la suite.

Si c’est une couverture de livre illustrée, il sera de bon ton de penser à un fichier haute définition pour l’imprimeur, et en basse définition pour la communication du client.

A vous de négocier le nombre de livrables que vous souhaitez produire à la fin.

Personnellement, je pense toujours au côté pratique pour le client, pour qu’il soit autonome dans sa communication.

 

#7 Le post-production

Les étapes d'un projet créatif : le post-productionIl peut arriver qu’une fois le projet terminé, le client revienne vers vous pour des petites choses :

« Il me manque un fichier détouré », ou « Mon imprimeur me demande un fichier .eps »

Parfois, c’est juste un fichier à produire, parfois, c’est un re-travail de la création.

Dans cette position, c’est à vous de voir si vous le réalisez pour aider votre client (si ça ne vous prend pas de temps, si ça l’aide…) ou si vous devez réaliser un nouveau travail graphique et donc, re-facturer.

A vous de juger en fonction de la situation, de votre expérience, de votre client… vous êtes le capitaine ! Et c’en est fini pour les étapes d’un projet créatif.

Fin de l'article Etapes d'un projet créatif

 

Vers de nouvelles aventures !

Voilà, j’ai fini de vous dévoiler les coulisses des étapes d’un projet créatif !

J’espère que cet article vous aura plus et vous aura permis de mieux comprendre comment fonctionnent les graphistes et les communicants lorsqu’ils sont aux commandes d’un nouveau projet.

Personnellement, j’aime fonctionner comme ça : en intégrant le mandataire dans le projet, il devient maître de sa création, il met un peu de lui dans le processus. Un vrai travail d’équipe ! C’est pour ça que le terme processus me tient à coeur.

👉Si vous voulez en savoir plus sur les coulisses du métier de graphiste / communiquant, je partage d’autres articles sur mon Blog ! Allez faire un tour, vous pourriez passer un bon moment.

👉 Et si vous avez un projet créatif mais que vous ne savez pas dans quelle direction aller, n’hésitez pas à m’envoyer un MESSAGE : je serais ravie d’en discuter avec vous (et à part un échange sympathique, vous ne prenez pas trop de risques 😃 )

A bientôt !

Roxane