Roxane-chanpao

Communication

Booster sa communication en période creuse

3 conseils pour booster votre communication pendant le confinement

🙌Bonjour à tous ! Aujourd’hui, on va parler de la communication en période creuse, avec un focus particulier sur la situation actuelle liée au confinement mis en place en Mars 2020.

🎵Enfermé, cloisonné, je ne communiquerai plus jamais !🎵

…eh bien si, au contraire, c’est le bon moment ! Nous allons ensemble voir pourquoi

# Booster sa communication pendant une période à vide? Mais comment?

Vous pouvez mettre à profit cette accalmie et l’utiliser pour booster votre communication. Que vous soyez chef d’entreprise, ou comme moi, Freelance, vous pouvez saisir cette opportunité pour retourner les évènements à votre avantage, et prendre le temps que vous n’aviez pas jusqu’à maintenant.

Vous ne savez pas par où commencer ? Laissez-moi vous partager quelques conseils et astuces pour booster votre communication même en période de confinement !

#1 Organisez votre communication

👌 Une communication maîtrisée et efficace, c’est une communication organisée. Il faut la construire sur le long terme, éviter les « trous », et donc, s’organiser.

Vous aurez besoin d’avoir de la visibilité sur ce que vous voulez communiquer, quels supports, quel message… Évidemment, il n’est pas facile de prévoir sur 1 an le contenu qu’on va diffuser, mais sur 1 à 3 mois, l’opération est déjà plus raisonnable et concrète !

📅 Dans l’idéal, posez-vous chaque mois et notez des idées, des posts ou opérations de communication que vous voulez réaliser, et casez-les dans un planning. En le faisant sur 1 mois, vous gardez de la flexibilité vis-à-vis du quotidien et du contenu « imprévu » à générer, et vous palliez aux moments de creux en ayant toujours de quoi animer en fonction de votre actualité.

Pourquoi organiser votre communication ?

 Pour éviter d’être noyé dans la période de rush (« Je n’ai pas le temps de m’en occuper …»)

Pour éviter de pâtir d’une période de creux (« Mince, toute mon activité est arrêtée d’un coup ! Je parle de quoi ?! »)

Pour gagner en sérénité (« Ah, j’ai quelque chose sous le coude, pas de stress »)

✖Et surtout, pour avoir un message constant et alimenté sur le long terme.

Un outil pour s’organiser ?

Sans hésiter, je vous conseille Trello. Simple, facile, utile, et surtout gratuit !

Cet outil va vous sauver la vie, et vous permettra de gagner un temps fou. Il permet de visualiser vos tâches, de faire glisser les étiquettes d’un tableau à un autre, et est compatible avec une myriade d’autres outils organisationnels, comme des outils vision, votre calendrier, etc. L’essayer c’est l’adopter.

Source : Blog Trello

#2 Variez les supports

💡Communiquer, ce n’est pas juste un coup de pub de temps en temps, c’est partager ce que vous faites de mieux, qui vous êtes, ce qui vous fait vibrer ! Votre communication doit donc être à votre image : vibrante, haute en couleurs, et surtout plurielle.

Nous avons la chance à l’ère du web de bénéficier de beaucoup de sources d’inspirations, de supports de communication, et autres plateformes sociales pour nous aider à mettre en place tout ça et tester de nouveaux médias. Pourquoi se priver ?

Mon conseil : Testez ! Testez autant de choses que vous pouvez, et variez les plaisirs. Cela vous permettra de découvrir de nouvelles choses, de vous amuser, et c’est un bon moyen de capter l’attention de votre audience. Sortez de votre zone de confort !

Un outil à suggérer ?

Les « Stories » ! Sur les réseaux sociaux, les stories Instagram et Facebook permettent de s’afficher quotidiennement sans polluer votre fil d’actualité. Vous pouvez tout vous permettre ou presque : photos, vidéos, backstages… le contenu y est varié, et surtout, vous apparaissez en tête de liste, avant les posts classiques. C’est du contenu facile et rapide à mettre en place, idéal pour créer du lien et partager des moments authentiques !

Source : le blog du modérateur

Source : Le blog du modérateur

#3 Construisez votre présence 2.0

😔Pas de déplacement possible ? Les rencontres physiques sont limitées ? 😉Qu’à cela ne tienne ! C’est le moment de saisir les rênes de votre communication 2.0.

Pour être efficace et pérenne, votre présence sur le web doit être régulière, constante, et cohérente.

Prenez le temps, mais surtout, prenez du temps (subtil, mais il y a bien une nuance).

☝️Posez-vous pour vous organiser, pour étudier les contenus que vous pourriez créer pour partager votre activité sur le web.

☝️Misez sur les réseaux sociaux, ce sont de fabuleux vecteurs de trafic et qui vont vous aider à créer du lien.

☝️Pensez « long-terme », et surtout, soyez authentique. Aujourd’hui, tout se sait sur le web, et être quelqu’un d’autre, c’est pénible et usant, non ? Soyez-vous-même, les résultats seront au rdv !

💪Maintenant que vous savez que Trello est votre ami, et que vous avez préparé vos supports et les moments où les poster, il faut se lancer. Mais se connecter tous les 2 jours à 9h pour poster un article sur 3 réseaux sociaux, c’est fastidieux, n’est-il pas ?

🔥C’est pour cela que je vous propose le 3e outil pour booster votre communication sur le web : les planificateurs en ligne !
Grâce à eux, postez tout votre contenu sur les réseaux sociaux de votre choix, aux heures et aux jours que vous aurez choisi dans votre planning de parution. Le tout sur une plateforme unique ! Pratique ! Ceci étant, il faudra peut-être envisager un peu de budget si vous avez beaucoup de réseaux sociaux et sites à animer.

Un outil à conseiller ?

Si je ne devais en choisir qu’un, je vous dirais Swello.
👌Parce qu’il fait bien le job : efficace, intuitif, rapide.
👌Parce qu’il est français (cocorico !)
👌Parce qu’il permet de faire de la veille, de l’analyse et surtout de la programmation.
👌Parce qu’il propose des prestations abordables : à partir de 9,99€ / mois, ce qui est très correct quand on le met face à certains de ses concurrents.

Il en existe d’autres : Hootsuit, Agorapulse, et j’en passe, que vous connaissez surement, ou que vous découvrirez tôt ou tard.

Source : Swello

En résumé :

Prenez cette période de confinement comme du temps que vous pouvez utiliser à votre profit. Testez autant de choses que vous pouvez, profitez-en pour faire des expériences et développer votre présence sur le web. Comme cette dernière se construit sur le long-terme, commencez dès maintenant.

Enfin, voici mes 3 conseils pour booster votre communication :
✔️Organisez votre communication, et listez vos idées les posts

✔️Variez les supports, votre audience sera ravie et vous apprendrez des choses

✔️Pensez long terme, et pour gagner du temps, planifiez vos posts.

Enfin, soyez cohérents avec l’actualité, et restez vous-même.

J’espère que cet article vous sera utile et qu’il pourra vous aider à travailler votre communication en période de confinement ! Et si ça vous intéresse, j’ai rédigé une série d’articles pour vous aider à utiliser la communication comme levier durant la période de confinement ( conseils applicables en dehors de la période de covid-19 😉 )

Bannière article - soignez votre bannière web

Soignez votre bannière web

Pourquoi soigner votre bannière web? 

La question peut sembler évidente au premier abord, mais elle nécessite tout de même votre attention.

La bannière est un élément essentiel de votre communication. Il convient de la mettre à la bonne taille, au bon format, pour chaque réseau social et support média sur lesquels vous êtes positionné. En suivant quelques conseils simples, vous pourrez facilement faire de votre bannière un atout majeur pour votre communication, et taper juste du premier coup !

Treflycas Illustration social media
Ci-dessus, un habillage web pour la chaine Twitch et réseaux sociaux « Treflycas », Gamer

Pourquoi soigner votre bannière? 

Soigner votre bannière, c’est soigner votre image.

Lorsque le visiteur arrive sur votre page ou votre site, son premier contact avec vous, c’est votre bannière. Il faut donc faire bonne impression du premier coup. Cela augmentera votre crédibilité auprès de votre public, qu’il s’agisse d’un follower particulier, d’un prospect, d’un client, d’un fournisseur.

Petite info en passant : le cerveau met entre 4 et 8 secondes (environ) pour capter une information. Si dans ces 4 premières secondes d’attention, le média retenu est un visuel qui vous dessert, la partie est perdue. Vous risquez de véhiculer une image d’amateur, alors que vos services sont pourtant très professionnels.

Il faut que ce soit clair, propre, et compréhensible. Voici donc quelques points à surveiller pour que votre bannière soit le reflet de votre page : une réussite !

Bannière Facebook Roxane Chan Pao Graphisme et Communication
Bannière Social Média explicite : on sait ce qu’on va trouver sur la page, la bannière est au bon format.

#1 Le bon format pour le bon réseau 

Chaque réseau a son propre format de bannière.

Comme il est impossible de tous les connaître, et que les formats peuvent changer en fonction des mises à jour des plateformes sociales, je vous invite à vous référer à des sites comme le blog du modérateur qui vous donneront les clés et les dimensions à choisir pour avoir un visuel conforme : 

https://www.blogdumoderateur.com/guide-taille-images-reseaux-sociaux/

« Le bon format pour le bon réseau » signifie également qu’il faut adapter vos dimensions. Si une bannière a été conçue pour votre page Facebook, ou spécialement pour votre thème wordpress, il y a de fortes chances qu’elle soit graphiquement inadaptée pour les autres réseaux (tronquée sur Twitter, illisible sur une page linkedin…)

Si vous tenez à véhiculer une image harmonieuse sur le web, prenez garde aux dimensions, et pensez design responsive.

Bannieres reseaux sociaux association code animal - Roxane Chan Pao graphiste à tours
Bannières réseaux sociaux pour l’association Code Animal – 33k fans sur Facebook

#2 Un visuel de qualité

Choisissez votre image avec soin

Choisissez une image de bonne qualité (en poids, taille, et format). Si vous choisissez une photographie comme photo de couverture Facebook (par exemple), à la place d’une bannière dédiée, essayez de cadrer au mieux votre image de façon à ce que la bannière montre l’essentiel de ce que vous souhaitez véhiculer.

Exemple : Si vous mettez une photo de château en photo de couverture pour une page Facebook dédiée au patrimoine, il serait dommage de n’en voir que le toit, ou un bout de jardin. Pour votre activité professionnelle, c’est la même chose. Privilégiez des images qui seront le reflet de votre univers, de vos services, ou même de votre personnalité !

Bannière Linkedin Tadx Groupe by Roxane Chan Pao
Bannière Linkedin du TADx Groupe sur Linkedin. On y retrouve les éléments au coeur de leur activité : l’agilité, le web, le devops, le café, et une mise en couleur cohérente avec le logo du groupe.

#3 Soyez créatif

Créer du lien avec votre bannière, c’est possible !

Vous pouvez utiliser votre bannière comme support de communication, parler d’un évènement, annoncer la sortie d’un nouveau produit, et plus encore!

Certains comptes changent leur bannière au fil des saisons (printemps, été, automne, hiver), parfois même pour marquer des évènements calendriers (pâques, noël, le nouvel an…).

Il est également possible de varier les plaisirs avec des visuels corporate de façon régulière pour montrer également d’autres facettes de votre marque, de votre page.

Les photographes de mariages mettent en avant leurs plus beaux clichés, les illustrateurs mettent en avant leurs plus belles créations, certaines associations ou blogs mettent en avant des images de leurs villes, ou de leurs voyages. Faites-de même !

Pourquoi ne pas l’utiliser pour booster vos ventes en y communiquant un code promo, par exemple?

Banniere facebook le bracelet rouge
Ci-dessus, la bannière de la page « Le Bracelet Rouge », utilisée comme support de communication pour le semi-marathon de Paris 2020. Un excellent moyen de communiquer et de rendre une page vivante et vibrante !

Quelques conseils pour une belle bannière ?

Commencez simple : une photo qui représente vos valeurs, qui reprend vos couleurs, ou votre situation géographique.

Vous pouvez prendre vos propres photos, ou aller vers des banques d’images libres de droit.

Attention : Ne prenez pas une photo sur Google Image. Elle ne sont pas toutes libres de droit, ne prenez pas de risque (pour un compte personnel, cela n’a pas d’importance, mais pour une page professionnelle, il faut absolument éviter)

Pensez au design responsive : mettez le message au centre de votre bannière, littéralement, car d’un ordinateur à un téléphone mobile, il se peut que certains éléments ne soient hélas plus visibles, ou le soient moins.

La taille ça compte : adaptez la taille de votre média au réseau social ou plateforme de diffusion : blog, Facebook, Linkedin, twitter… pour un résultat optimal, il faut reprendre les codes et les règles existants (en Bretagne, on fait comme les bretons, et le blog du modérateur est là pour vous aider)

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de le faire vous-même, et que vous avez besoin d’un point de vu qualifié, faites appel à un(e) professionnel qui vous aidera à concevoir vos supports.

En résumé :

  • # La bannière, c’est votre « 1ère bonne impression »
  • # Prenez une bannière au bon format
  • # Soyez attentif au cadrage et à la qualité de l’image pour un résultat important
  • # Soyez créatif
  • # Vous pouvez la faire vous-même, faire appel à un graphiste, une agence
  • # Evitez d’utiliser des photos directement prises sur google image.

Et vous? Quelles sont les petites attentions que vous portez à votre bannière web ? Sur quels médias êtes-vous présents?