Comment Gérer les Impayés en Freelance : Guide Pratique pour les Solopreneurs

Gérer les impayés en Freelance : guide pratique

Comment Gérer les Impayés en Freelance : Guide Pratique pour les Solopreneurs

Les impayés peuvent être un vrai casse-tête pour les freelancers. Suivre les règles et savoir comment réagir peut faire toute la différence. Voici un guide pratique pour gérer cette situation délicate.

Après cet article, tu vas repartir avec :

  • Des actions complètes
  • 3 templates de mail de relance
  • Des infos légales
  • Des sources en bas de page

Les Règles à Connaître

Selon la loi, le délai de paiement est de 30 jours après la facture. Il est important de connaître et de respecter ces délais. Contrairement à une idée répandue, c’est le prestataire qui décide de ces délais, pas le client.

Si tu as un doute, tout est dispo en clair sur le site du service public :

 Source : délai de paiement

Dans les faits, peux allonger cette date de paiement.
Mais ça doit être à ton initiative, pas à celle du client.
(c’est pas mal de le savoir)

Cas : Le client ne paye pas

On le sait, c’est désagréable. Tu as réalisé ta prestation, et puis… plus rien.
Voilà la petite méthode que je te propose :

  • Mail 1 : relance sympa
  • Mail 2 : relance ferme
  • Mail 3 : pénalités de paiement
  • Mail 4 : envoyer la « douloureuse »
 

Car oui, saches-le : en cas de non paiement, la loi prévoit que tu puisses toucher des pénalités.

L’erreur est humaine : ton client peut avoir des imprévus.
Mais plus tu seras droit dans tes bottes, plus tu seras serein dans ton business.

Il faut donc la jouer smart, cordial. Mais ferme : toi aussi tu gères un business après tout.

Les étapes de relance

Mail 1 : Le gentil reminder

Un premier rappel aimable peut suffire. Exprime-toi avec politesse et empathie, en rappelant la prestation fournie et en demandant simplement des nouvelles du paiement.👇

Bonjour ! C’est Roxane.
J’espère que tout va bien !
Je n’ai pas eu de retour suite à ma facture du xxxx.

Je me permet de la remettre en PJ. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à revenir vers moi!

Ca, c’est l’approche sympa. Si le client fait silence radio, attends quelques jours, et relance.

Mail 2 : La Relance Ferme

J+5.
Pas de réponse depuis 1 semaine ? 15 jours ?
Ne traine pas. Passe à une relance plus directe.

Rappelle à ton client que le paiement est en retard et demande une date précise pour le règlement. 📆

Bonjour, C’est encore Roxane. Je n’ai pas eu de retour suite à mon mail de relance concernant la facture de (prestation)

Est-ce que vous pouvez me donner une date de réglement ? Merci par avance.

Mail 3 : La Mise en Garde

Si les relances précédentes sont restées sans réponse, il est temps d’évoquer les conséquences. 

Informe le client que des pénalités de retard seront appliquées conformément à tes conditions générales de vente (CGV), et précisez le montant ainsi que le délai pour éviter ces pénalités. 

De base, elles ont tendance à être de 10%. Mais tu peux les augmenter si tu le souhaites. 

Voici le mail que je te propose 💌

Bonjour,

Suite aux 2 relances concernant la facture xxx en PJ de ce mail, restées sans réponse de votre part, je me vois contrainte de devoir appliquer des pénalités de retard comme indiqué dans mes CGV.

Celles-ci s’élèvent à 10% du montant TTC, soit xxxx

Celles-ci seront appliquées si je ne reçois pas de règlement dans les 5 jours ouvrés.

Cordialement

Normalement, à ce stade, le client répond. Sinon… 

Etape 4 : facture de pénalités

Au bout de 5 jours, rien ne se passe ? Envoie ta facture de pénalités.
Dans tes CGV, elles sont à hauteur de 10% ou plus de la prestation. 

Toujours rien ?... Sors les crocs.

Il va falloir passer au légal.
Là, tu passe à l’étape supérieure : lettre de mise en demeure, injonction à payer, et si ça dégénère : fais appel à un avocat.

 Pour plus d’infos, je te conseille cette vidéo super complète de PUSHAUNE, Graphiste et artiste auteur à Marseille, et le livre de Julien Moya (Profession Graphiste Indépendant). Et cet article se repose en grande partie sur leurs travaux.
https://www.youtube.com/watch?v=0qu4V_rF-Lo&t=322s

Perso, j’ai une assurance protection juridique en plus.
En cas de pépin, ça me permet d’avoir des conseils, et plus, si je dois monter au légal.
(heureusement, je n’ai jamais eu besoin d’aller aussi loin)

Conclusion

Gérer les impayés n’est jamais agréable, mais en suivant ces étapes et en restant professionnel, vous maximise tes chances de récupérer ce qui t’est dû.

N’oublie pas de te référer à tes CGV pour te protéger et agir en toute légalité.

Tu as désormais toutes les clés en main pour faire face aux impayés en freelance. Reste ferme, mais courtois, et n’hésite pas à agir en conséquence si nécessaire.

J’espère que cet article t’aura aidé ! 

Car plus tu as d’infos, plus tu es armé pour avoir un business serein.µ
A bientôt !

Ma newsletter

Retrouve toutes mes actualités et mes astuces !

Encore plus d'articles