Comment tuer votre communication sur facebook - conseil communication et social media

Je suis sûre que le titre de cet article vous a surpris… 😮C’est normal !

Aujourd’hui, nous allons prendre le contrepied des articles classiques et aborder la communication sous un autre angle.

S’il est important de savoir quoi faire, il est essentiel de connaître les pratiques à éviter.
Nous allons donc, avec humour et légèreté, apprendre comment tuer votre communication sur Facebook !

🔥Vous êtes prêts ? C’est parti !🔥

Introduction : pourquoi Facebook ?

Facebook est le plus gros réseau social qui existe à ce jour. Bien que concurrencé par ses petits frères (Tik Tok, Instagram, Linkedin…), il a su se tailler la part du lion et se rendre indispensable auprès des professionnels comme des particuliers. Il permet de toucher une cible très large et de convertir des visiteurs en prospects, en clients, voir en ambassadeurs.
L’une des clés du succès de votre présence sur Facebook, c’est l’engagement.

Si vous arrivez à générer de l’échange et à tirer profit de sa viralité, vous atteindrez vos objectifs de visibilité.

En revanche, si vous ne respectez pas ses éléments de langage, vous allez communiquer dans le vent et vous décourager (je vous invite à aller lire l’histoire de Marie qui illustrera parfaitement ce propos).

Emma Stone gif - conseil communication
Vous vous souvenez de Marie ?

Au même titre qu’il existe le bon chasseur, et le mauvais chasseur il y a les bonnes pratiques et les mauvaises pratiques de la communication sur les réseaux sociaux.
Ici, nous allons étudier les mauvaises pratiques sur Facebook (et les leviers pour s’en défaire).

Comment tuer votre communication sur Facebook

Méthodologie complète en 5 points 😜

#1 Zéro accroches (comment devenir l’homme invisible)

👻La première étape pour perdre votre engagement, ce sont des posts vides. Une photo sans légende (à part les photos de chats ou les images humoristiques) génère rarement la viralité. Au mieux, elle fait « plouf » sur la timeline de vos abonnés.

Si vous ne mettez pas d’accroche et postez votre contenu brut de décoffrage, vous perdez l’opportunité de générer de l’engagement.
Votre visiteur risque de passer à côté de votre message, et l’algorithme va considérer que vous avez du contenu pauvre. Il va vous noyer dans la masse. Adieu.

👍La bonne pratique :

Un post de qualité, c’est un post rédigé. Quelques lignes suffisent. Le top du top, c’est de générer de l’émotion. Le Storytelling peut vous y aider. Si vous voulez en apprendre plus, je vous invite à lire l’article de Katia Lacourte (rédactrice et intégratrice web) qui vous présente la puissance de cet outil !

Will Smith - Illustration d'un contenu de communication vide de sens
Ca vous plairait, vous, un post complètement vide ? Quel intérêt ?

#2 Zapper les bonnes heures

⏰Avez-vous remarqué qu’à part les insomniaques, ou vos potes expatriés, personne ne lit votre contenu à 3h du matin ? (Thank you captain obvious, you saved the day !)

Nous sommes plus ou moins connectés à internet, mais pas tous aux mêmes heures. Certains y sont toute la journée (pour le travail, le loisir, les deux…c’est mon cas), d’autres sont limités par leur planning.

Si vous voulez tuer votre communication sur Facebook, postez de façon aléatoire. Mieux, aux heures où vous êtes certains que personne ne vous regarde. Vous deviendrez… UN NINJA ! (Ni vu, ni connu, maître dans l’art du camouflage.)

👍La bonne pratique :

Postez en fonction de l’heure où votre cible est présente. Testez votre audience : tentez de poster le matin, le midi, le soir, et en fonction des réactions obtenues, vous verrez quelle est la meilleure heure pour communiquer.Sachez que Facebook dispose de statistiques qui peuvent vous aider à déterminer le meilleur créneau.

Ninja de la communication
Opération : éviter les heures de pointe !

#3 Le racolage

Vous vous souvenez de l’absence d’accroche ? Eh bien il existe un moyen encore plus puissant de tuer votre communication : le racolage.

« Partagez s’il vous plait », « Likez, à votre bon cœur messieurs dames! » ou encore « J’ai besoin de vendre mes produits » sont des termes à bannir absolument de votre discours ! Le visiteurs Facebook est là pour se divertir, si vous lui faites pitié, il va partir.
L’absence d’accroche va vous rendre invisible, mais le racolage va faire fuir votre audience.

👍La bonne pratique :

Quitte à générer de l’émotion, misez sur des émotions positives, fédératrices. En fonction du ton que vous optez pour votre page, vous pourrez vous permettre d’être leader, moteur, de faire preuve de générosité, d’humour, etc.

Pas top pour une communication de leader pas vrai ?

#4 Un contenu vide

Vous avez envie d’ennuyer votre audience ? Postez uniquement des marronniers ! Vous allez voir… c’est radical.

Qu’est-ce qu’un marronnier ? C’est un calendrier d’évènements qui vous permet de créer un peu de contenu : la journée internationale du pull moche, la journée internationale du chat, la journée internationale des chaussettes gauches…

Ils sont là pour vous aider à animer votre page, et utiliser avec parcimonie. Pour en savoir plus, je vous propose un article dédié via le site « Social Media For you ». Vous trouverez de quoi vous aider de temps en temps. Les Marronniers c’est bien, l’excès en tout est mauvais.

Si vous voulez tuer votre audience, ne postez que ça. Mieux, vous les programmez. Et le top du top… vous les programmez avec un minima de légende, à 3h du matin. Le tour est joué !

👍La bonne pratique :

Alimentez la curiosité de vos followers. Créez de quoi discuter, échanger, et montrez qu’il y a un humain entre la chaise et le clavier.

Fishish him communication
Combo !

#5 Aucun lien avec la communauté

Depuis quelques semaines, je vous parle encore et toujours d’engagement. Vous vous dites probablement que je radote et que je suis « en boucle », mais cette notion est vitale pour le développement de votre activité sur les réseaux sociaux (Réseaux…sociaux… SOCIAUX !)

Si vous voulez tuer vos efforts, c’est simple, il suffit d’ignorer votre communauté. C’est également un excellent moyen de changer votre page Facebook en ville fantôme ou de vous faire une mauvaise réputation.

👍La bonne pratique :

Si vos followers prennent la peine de vous écrire, répondez-leur autant que faire se peut. Et pas juste avec un emoji, créez du lien, engagez une véritable conversation. Montrez-leur que vous êtes présents.

anyone here communication
Y’a quelqu’un ?

Félicitations ! Vous savez à présent comment tuer votre communication sur Facebook ! Et par conséquent…vous savez également ce qu’il faut éviter si vous voulez que ça marche.
Vous avez les cartes en main !

🔥A vous de jouer maintenant !🔥

2 Thoughts to “Comment tuer votre communication sur Facebook”

  1. Tu es la voix de la sagesse… Ou alors tu as bien étudiée la question et sais de quoi tu parle! Merci pour ces conseils, toujours précieux, car oubliables après le moindre gain d’activité 🙂

    1. Roxane

      Un peu des deux, ahah ! J’ai expérimenté (cf. ma pause de 2 ans sur mon blog personnel… arhem, arhem..), et je l’ai vu chez des amis freelances qui se sont lancés aussi (coucou Marie !)

      Je me suis dit qu’un angle humoristique sur les mauvaises pratiques c’est moyen sympa de décomplexer un peu son approche de la communication en tant qu’indépendant, ou entreprise.
      Et puis caser des gifs ninja, c’est mon pécher mignon 😉

Leave a Comment